Ferjeux van der Stigghel

PORTRAIT FVDS

Né en 1963, Ferjeux van der Stigghel réalise ses premières commandes pour Libération à  l’âge de 17 ans. Il part ensuite de New York s’installer à Mexico où il exerce, entre autres, le métier de photographe de plateau pour le réalisateur François Reichenbach. Exposé en France, en Suisse, au Mexique, il publie ses images personnelles réalisées dans plusieurs pays d’Amérique du Sud. Après des expériences comme régisseur général, assistant à la réalisation et de la mise en scène au théâtre avec Bernard Sobel, en 1988, il se forme au multimédia et réalise des films en commande pour le monde de la communication et des courts métrages. Il collabore avec La Géode et la BBC. En 1999, il décide de faire une parenthèse et obtient le diplôme de Sciences Po à Aix en 2002 avant d’y enseigner « La Sémantique de L’image ». Il mène depuis 2008 un projet au long cours sur le thème des néo-nomades. En 2012, il propose un projet de recherche interdisciplinaire et le collectif  noLand’s man Project est créé. Le 22 avril dans le cadre de la Nuit Debout, est diffusé sur la Place de la République un diaporama réalisé à partir de ses photos. Il est représenté par Signatures, maison de photographes depuis sa création.

FVDS_NOMAD_001
FVDS_NOMAD_002
FVDS_NOMAD_003

Nomad's Land